Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terre
Voir toutes les photos
Photos


Ecouter les chansons des enfants
Mp3


Télécharger le carnet au format PDF

Télécharger ce carnet

Inscription Newsletter :

Carnet de route "avant le départ"

Avant le 24 Octobre 2004






















depart01-009.jpg












depart01-018.jpg








depart01-023.jpg



Depuis un an déjà :


Différentes étapes sont nécessaires pour se préparer pour un projet comme le notre. Tout d'abord, il faut se mettre d'accord pour savoir ce que chacun de nous attend, veut faire, comment il voit les choses. A la suite de cela, nous définissons le projet en lui-même : mettre en place des ateliers musicaux pour enfants défavorisés à travers le monde.


Nous pouvons maintenant mettre tout cela sur papier, faire un dossier de présentation afin d'avoir une idée plus concrète des moyens nécessaires à la mise en oeuvre. Nous rédigeons les dossiers de demande de bourse d'aide aux projets des jeunes, nous proposons des partenariats matériels et financiers. Ces démarches prennent beaucoup de temps, ce n'est pas évident de combiner cela avec notre vie quotidienne. Néanmoins, cette période est très intéressante et nous aide à prendre confiance en notre projet en essayant d'être crédible face aux sponsors potentiels. Pendant plus de dix mois, nous cherchons toutes les bourses existantes dans les bureaux d'informations jeunesse ou sur internet. C'est ainsi que nous passons le plus clair de notre temps à réfléchir à la réalisation de ce projet "un peu fou ". Nous créons alors le site internet, mettant a plat toutes nos idées et motivations.


En parallèle, nous commençons à mettre en place avec l'école St Claude la Colombière un partenariat. Et nous composons la chanson clé de notre projet (Téléchargeable ici). Les enfants l'apprennent et à la fin de l'année scolaire, nous venons dans l'école pour la chanter avec eux et ainsi présenter le projet aux parents. Le plus gros du projet est établi et l'année scolaire terminée. Nous commençons à acheter le matériel nécessaire et profitons des soldes. Dès la rentrée, nous déménageons pour nous consacrer au reste des préparatifs, pendant trois semaines. Celles-ci passent très rapidement : nous voulions nous reposer et faire le point sur nos attentes respectives avant de partir mais impossible... Il faut acheter tout ce qu'il manque à la dernière minute, dire au revoir à tout le monde et enregistrer les enfants.



Jeudi 14 Octobre :


C'est le jour de l'enregistrement tant attendu par tout le monde et notamment les enfants de l'école St Claude La Colombière. C'est vrai qu'ils se préparent depuis le début de l'année scolaire à apprendre des chansons traditionnelles. Toutes les classes ont voulu participer, de la petite section de maternelle jusqu'au CM2.


Nous arrivons donc dans l'école. Nous commençons chez les petits, ils sont très intimidés de nous voir, de voir le micro, ils semblent ne plus se souvenir des paroles ! Heureusement que l'institutrice et l'intervenante musicale sont là pour les rassurer. Ils chantent avec entrain et s'accompagnent même de gestes (qui les aident à mémoriser). Cela nous fait rire quand ils se mettent à quatre pattes pour planter les choux avec le nez. L'atmosphère se détend, ils nous parlent de Tao (petite peluche qui se joindra à nos sacs à dos en temps voulu) qui d'ailleurs nous accompagnons pour le reste de la journée.


Pour les grandes classes, nous allons dans une salle annexe. Les enfants s'appliquent, ils sont très sages. Tout se passe très vite : 3/4 d'heure par classe, elles ont préparé trois ou quatre chansons chacune. Les plus grands chantent à deux voix, d'autres en solo, d'autres encore accompagnent avec des petites percussions. Tout cela en rythme. A chaque enregistrement, les enfants sont impressionnés par le micro, ça fait comme les pros ! En partant, ils nous disent: " À dans deux ans, quand on sera en CM2 ! " Certains nous font la bise. Les plus petits se rendent moins compte.


Nous retravaillons les chants pour les mettre sur un CD. Les enfants de leur côté, fabriquent un livret pour accompagner le CD : paroles et illustrations des chansons. Nous en auront un avec nous pour expliquer aux enfants du bout du monde ce que signifie " chou " dans " Biquette ne veut pas sortir du chou "...



Samedi 16 Octobre :


Nous faisons une grande fête pour dire au revoir à toutes les personnes que nous apprécions particulièrement, venues des quatre coins de la France. Dès l'après-midi, nous peignons tout ensemble sur un tissu pour réaliser une grande fresque improvisée. Elle servira de décor pour toute la soirée. Chacun apporte un plat du monde préparé avec soin, à partager avec les autres convives, tous plus originaux les uns que les autres : moules à la thaïlandaise, samousa, gâteau brésilien, guacamole... Un coin est réservé pour que les personnes découvrent notre périple, le matériel, les guides... Et commencent à rêver de l'endroit où ils nous rejoindrons. Ils nous inscrivent des petits mots d'encouragement sur le dos de notre guitare qui sera aussi de la partie.


Puis chacun se met à jouer : il y a des petites percussions pour les amateurs, les autres ont emmené leur guitare, saxophone, violon, flûte, djembé... C'est une belle improvisation qui a lieu tout au long de la nuit, variant différents styles. Nous sommes heureux que tous nos amis soient réunis.



Samedi 23 Octobre :


Nous partons demain, soit un jour après le départ prévu initialement, pour des raisons de transport : Le bateau que nous prendrons pendant 36h pour lier Sète (France) à Tanger (Maroc) part uniquement le dimanche.


Le stress est à son maximum. Nous réunissons nos familles respectives (qui assureront le lien avec la France) pour leur expliquer toutes les formalités administratives malheureusement essentielles. Finalement, les dernières préparations ont duré plus longtemps que prévu et nous partons sans avoir tout bouclé, en particulier pour le site internet qui sera continué sur le bateau. Peut être sommes nous un peu perfectionnistes... Nous sommes très contents de partir, et pour l'instant pas du tout émus, mais plutôt excités à l'idée que notre rêve devienne enfin réalité, surtout après tout ce temps de préparation.



A très bientôt pour le début de l'aventure !



Florine et Raphaël,
Dimanche 24/10/2004 à 00h57. 18°
Simandres (France, 69).



De retour en France depuis le 2 Juillet 2006... Tour du monde en Musique d'associations d 'aide a l'enfance.
Plan du site - www.ronde-enfants.com 2004 - Création site internet : Fa7 / Charade concept - Modifie le 21/05/08
Photos, mp3 et carnets de voyage de notre voyage tour du monde en musique d'associations d'aide à l'enfance, en Afrique, Amérique, Asie et Inde.
Site partenaire : Photos de voyage autour du monde