Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terreUne ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terre
Une ronde d'enfants autour de la terre
Voir toutes les photos
Photos


Télécharger le carnet au format PDF

Télécharger ce carnet

Inscription Newsletter :

Carnet de route du Pérou - Cuzco

Du 12 au 26 Juin 2005








Coucher de soleil sur le lac Titicaca


Une habitation en bambous et sa propriétaire




Les chemins à travers les champs, entre les sites incas


Architecture inca : Ajustement impeccable des roches assemblées sans ciment...




Les lamas se réveillent doucement...


'Le soleil éclaire petit à petit ces pierres posées par l'homme dans ce lieu 
impensable...'







Les habits traditionnels Péruviens... très colorés...





La semaine de défilé commence avec les enfants des écoles...



L'inti Raymi : fête du dieu Soleil


'L'énorme rocher, déjà bien couvert à 10h...'

Poursuivis par les grèves ?


Dimanche 12 juin, nous nous évadons des tensions de La Paz en direction de Puno, de l'autre côté de la frontière Bolivie-Pérou et du lac Titicaca (le plus haut lac du monde étant à la frontière des deux pays). Les évènements et la vie à La Paz nous ont marqués et fatigués. Florine est d'ailleurs malade en quittant cette capitale. Alors que nous souhaitons nous reposer un peu, on nous annonce des arrêts dans les transports et des blocages de routes pour le mercredi... décidément, nous allons finir par croire que nous attirons les grèves ! Bref, souhaitant partir avant la date annoncée, nous ne disposons que de deux jours pour visiter à la hâte Puno et le fameux lac.


Un tour de ville en taxi-vélo, une spécialité locale bien agréable sous le lourd soleil tapant à cette altitude, nous permet d'avoir un aperçu de ce qui nous attend au Pérou... Nous notons d'ailleurs un certain nombre de similitudes avec le pays voisin. Souhaitant impérativement naviguer sur le lac et découvrir le mode de vie particulier de ses habitants, nous embarquons sur un bateau à destination des Uros, îles flottantes. Nous assistons donc au coucher du soleil sur ces îles au sol instable fait de roseaux et sur leurs maisons, elles aussi entièrement en roseaux... Il est déjà mardi... En route !
Cuzco est la ville que nous choisissons pour nous poser, si toutefois les grèves nous le permettent (Le pire est que l'on en peut pas en vouloir aux Péruviens qui réclament leurs droits...) . Nous ressentons le besoin de nous remettre de tout cela. Arrivés dans cette ancienne capitale de l'empire Inca et peut être la plus touristique de toutes les villes visitées depuis notre départ de France, nous sommes heureux de retrouver un certain confort : choix dans les restaurants à tous les prix, eau chaude...


Une pause s'impose... chez les incas...


Après deux jours de repos, nous décidons de nous aérer la tête et le corps, en visitant les sites incas autour de la ville. Nous prenons un bus local pour aller jusqu'à Tambomachay et descendons à travers les champs pour rejoindre les sites de Pukapukara, Q'enqo et Saqsaywaman, sur les collines autour de la ville. Cette petite promenade de 5 heures nous permet d'apprécier la campagne péruvienne, qui nous semble bien paisible, et les mystérieux sites archéologiques Incas.


Ravis de cette expérience, nous réitérons mais cette fois à la découverte la « vallée sacrée des Incas » à partir de Pisaq (à 32 km au nord de Cuzco). Les balades dans ces nouveaux sites inca et les rencontres avec d'autres routards, compagnons de route pour quelques heures, nous enchantent tout autant. L'architecture Inca nous stupéfait : Énormité des blocs de pierre utilisés, ajustement impeccable des roches assemblées sans ciment, taille et polissage étonnement précis, cultures en terrasses à fleur de montagne,...


Le Machu Picchu tant attendu...


C'est à Ollantaytambo que nous prenons le train (unique moyen de transport pour le Machu Picchu) pour Agua Calientes. Au petit matin (4h30), nous quittons ce lieu dans la vallée pour monter à pied au Machu Picchu. A l'aide des lampes de poche, nous trouvons le chemin au milieu de la forêt. Après deux bonnes heures de marche, nous arrivons sur le site, et nous installons sur les terrasses en face pour admirer le lever du soleil à 7h30. Spectacle magnifique, récompense de la marche de nuit, de voir le soleil éclairer petit à petit ces pierres posées par l'homme dans ce lieu impensable, entre des montagnes aussi abruptes. Nous restons là pendant plusieurs heures à apprécier cette féerie de l'homme et de la nature... Nous nous hasardons ensuite à travers les ruines précolombiennes, essayant à notre tour de comprendre l'histoire, et de faire nos propres hypothèses sur l'utilité inconnue de telle ou telle battisse. Pour avoir une vue différente et parce que la montée au site ne nous a pas suffit, nous montons au sommet du Huanay Picchu, montagne que l'on voit sur toutes les cartes postales, derrières les ruines...


C'est heureux mais fatigués que nous empruntons le même chemin, toujours à pied, pour redescendre. Notre journée se termine dans les eaux chaudes thermales d'Agua Calientes.


Sur le chemin du retour pour Cuzco, nous bouclons la boucle en visitant les autres petits villages et sites archéologiques de la « vallée des Incas ».


Cuzco, ville en fête


Cuzco est en pleine effervescence. Durant la semaine du 20 juin, beaucoup de Péruviens (et de touristes aussi, bien sûr... nous sommes à Cuzco...) se rassemblent autour de la Plaza des Armas tous les jours pour le défilé. Pendant toute la semaine, nous pouvons admirer successivement les danses traditionnelles des enfants des écoles, collèges, lycées mais aussi celles des universités, ministères et villages alentours... Pour la première fois de notre voyage nous arrivons dans une période de fête, et non juste après ou juste avant. Les pétards pètent et la population est dans la rue, mais c'est pour faire la fête et non pour manifester cette fois. Les premiers jours, nous sommes sur nos gardes à chaque explosion ou dès que quelqu'un court... vraiment, ces événements à La Paz nous ont profondément marqués !


Nous tentons de rencontrer le responsable d'une association sur place, en vain, il ne semble jamais disponible. Signe du hasard on non, nous nous résignons et écoutons les paroles de nos proches nous conseillant de profiter de la fête et de nous refaire une santé avant de repartir avec des enfants.


Lors des défilés, les personnes sont habillés en habits traditionnels et font des danses folkloriques. Nous nous en mettons pleins les yeux à regarder chaque jour le défilé passer. Tous les habitants ont accroché le magnifique drapeau arc-en-ciel de Cuzco aux fenêtres. Contrairement à ce qu'on pourrait croire la fête n'est pas dédiée aux touristes et la plupart des spectateurs sont des locaux.


Une courte vidéo de cet évenement est téléchargeable ici. (nécessite le codec Divx3)


L'« Inti Raymi », fête du dieu Soleil


Le moment le plus attendu est bien entendu la fête de l'Inti Raymi (fête du dieu Soleil). Elle a lieu tous les 24 juin, au moment du solstice d'hiver, sur le site inca de Saqsaywaman, à 3 km sur les hauteurs de la ville. L'empereur Inca implorait, et la personne qui le représente aujourd'hui implore encore (c'est de nos jours à mi-chemin entre un spectacle et une célébration rituelle) le Soleil de revenir près de la terre. Le jour venu, nous nous rendons à pied au site. Nous nous installons sur l'énorme rocher, déjà bien couvert à 10h alors que la cérémonie ne commence qu'à 13h30, avec les locaux (des sièges pour les touristes ont été installés tout prêt de la scène, pour la modique somme de... 75€ ! par personne). La cérémonie dure deux heures et se déroule en Quechua (ancienne langue officielle des Incas, encore largement parlée dans les Andes actuellement). L'Inca arrive, tout d'or vêtu, près de l'autel. Les 4 régions de l'empire représentées viennent le saluer par des danses et des offrandes, puis a lieu le rite du feu sacré, et le sacrifice du lama (son coeur est offert au dieu Soleil).


Ce séjour à Cuzco nous aura permis de découvrir les charmes des cultures inca et péruvienne, à travers une ville en fête qui nous a fait grand bien. Nous pouvons maintenant repartir à la rencontre d'autres enfants, à Arequipa.



Florine et Raphaël,
Dimanche 26/06/2005 à 17h00. 24°
Arequipa (Pérou).



De retour en France depuis le 2 Juillet 2006... Tour du monde en Musique d'associations d 'aide a l'enfance.
Plan du site - www.ronde-enfants.com 2004 - Création site internet : Fa7 / Charade concept - Modifie le 21/05/08
Photos, mp3 et carnets de voyage de notre voyage tour du monde en musique d'associations d'aide à l'enfance, en Afrique, Amérique, Asie et Inde.
Site partenaire : Photos de voyage autour du monde